To the main content

By continuing to browse this site, you agree to the use of cookies.

Research projects

PROFIT: Projet « Intention de quitter la profession pour les enseignants du primaire »

La recherche montre que les enseignants du primaire sont nombreux à quitter la profession peu de temps après leur insertion. Or, tous les établissements ne semblent pas égaux lorsqu’il s’agit d’attirer ou de retenir du personnel. Certaines variables organisationnelles liées aux conditions d’emploi, aux modes de gestion, à la satisfaction, joueraient un rôle dans l’intention de quitter.

L’objectif de ce projet est d’identifier, pour les enseignants du primaire, quelles sont les variables organisationnelles et de gestion des ressources humaines qui ont un impact sur l’intention de quitter la profession, puis de développer et de mettre en œuvre, avec les directions d’école participant au projet, un plan d’action visant à diminuer l’intention de quitter la profession et à favoriser la rétention du personnel masculin.

Ce plan d’action (adapté au fonctionnement organisationnel et individuel des écoles) prendra la forme d’un projet pilote au sein de six établissements de la Suisse romande et pourra s’étendre à d’autres institutions en Suisse. Il consistera dans la mise en place de différentes phases (avec la collaboration des directions des écoles participantes) :

  • Elaboration des moyens d’action suite aux résultats de la phase de recherche (en lien avec les variables organisationnelles et de gestion des ressources humaines)
  • Implémentation dans les établissements des moyens d’action sous la forme d’ateliers, d’encadrements-coaching
  • Evaluation intermédiaire de l’impact des moyens développés jouant un rôle dans l’intention de quitter du personnel masculin
  • Corrections et adaptations des mesures mises en œuvre sous la forme d’une deuxième phase d’intervention
  • Evaluation scientifique finale de la situation et rapport

Un plan de diffusion des résultats sera établi (sous la forme de communications et publications). Les résultats et la démarche méthodologique seront mis à disposition des établissements le souhaitant dans l’optique d’un projet à échelle nationale.

Ce projet est mené en collaboration avec l'association Männer an die Primarschule (MaP) et la Haute école pédagogique de Fribourg (HEPFR). Le Bureau fédéral de l’égalité entre femmes et hommes (BFEG) soutient le projet au moyen des aides financières prévues par la loi sur l’égalité.

Running time

2019 to 2023

Project manager

Mathias Rossi

Professeur HES ordinaire / Co-responsable Social and Public Innovation

+41 26 429 63 96

Institute/Competence center

Social and public innovations