To the main content

By continuing to browse this site, you agree to the use of cookies.

Elia Aerschmann, BSc, MScBA

Une voie vers l’entrepreneuriat

Elia Aerschmann s’est lancé dans l’aventure entrepreneuriale avec sa société SimpleVisor (logiciel de gestion de crèches). Ce diplômé bachelor et master de la HEG Fribourg revient sur ses études et ce qu’il en a retiré.

Ta start-up SimpleVisor est en phase de lancement. À quoi ressemble ton quotidien d’entrepreneur ?

Pour l’instant, nous sommes les quatre cofondateurs et notre employée à travailler à temps partiel pour la start-up, mais cela va changer dans un proche avenir. Notre quotidien comprend des structures de travail flexibles, une grande responsabilité personnelle et du plaisir, tout simplement. Comme je suis responsable des ventes et du marketing, toute la communication– en période de Covid-19, cela signifie téléphone et visioconférence - fait partie du daily business.

De même que l’enseignement multilingue, l’entrepreneuriat est un pilier de la HEG Fribourg. Comment as-tu pu mettre ces connaissances en pratique ?

Ce know-how m’a été très utile car l’orientation pratique des études était fortement valorisée. La formation aide à mieux comprendre les synergies entre des thématiques générales telles que la finance, le marketing et les technologies de l’information. Au début d’une start-up, lorsque vous ne disposez pas de fonds illimités, la connaissance des différents domaines d’activité et de leur impact est un énorme avantage. Vous voulez présenter un bilan solide, gagner des clients ou développer votre produit ? Les décisions peuvent être prises plus facilement si vous disposez de connaissances interdisciplinaires. J’apprécie vraiment le fait que dans notre start-up, nous couvrons le savoir-faire nécessaire aux domaines de l’entreprise les plus pertinents pour nous, et que chacun puisse exprimer son opinion.

La formation aide à mieux comprendre les synergies entre des thématiques générales telles que la finance, le marketing et les technologies de l’information

Elia Aerschmann, BSc, MScBA

Les entreprises sont de plus en plus numérisées. De quelle manière le remarques-tu ?

Cette tendance joue en notre faveur car notre produit, qui simplifie l’échange entre les parents et les crèches, est basé sur la numérisation. L’intérêt de la part des crèches a considérablement augmenté depuis le Covid-19. De plus, certaines personnes et certaines entreprises voient la crise comme une opportunité, ce qui me paraît positif.

En marge de tes études de bachelor et de master à la HEG Fribourg, tu as joué au floorball de manière intensive. Comment as-tu réussi à concilier travail, études et sport ?

Dans de telles situations, on apprend à faire des sacrifices. En plus du haut niveau d’autodiscipline dont vous devez faire preuve, vous dépendez du soutien et de la compréhension de votre entourage. Sans ce soutien, la conciliation n’est pas possible si l’on vise partout des performances de haut niveau. Une communication ouverte et transparente dans tous les domaines était essentielle dès le début. Bien que les nombreuses séances d’entraînement du soir m’aient privé de ma dernière énergie, elles ont été cruciales pour me vider la tête.

Elia Aerschmann – der Weg ins Unternehmertum

Elia Aerschmann, Bachelor und Master der HSW Freiburg, erzählt uns von seinen Erfahrungen an der Hochschule für Wirtschaft Freiburg, was er gelernt hat und wie er das Gelernte in seinem Alltag anwenden kann.