Aller au contenu principal

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

L'actualité de la HEG-FR

L'expérience du travail de Bachelor - des étudiants témoignent

06 mars 2020

Aborder l’expérience des travaux de Bachelor: c’est le sujet qu’un groupe d’étudiants en Bachelor à la Haute école de gestion Fribourg a choisi pour l’option « Social Media ». Article de Melissa Robatel, Julie Thalmann, Carina Barros, Sarah Minder, Valentin Zambaz, Elodie Progin.

Sources d’inspiration, de stress, de nuits blanches et de stimulation intellectuelle, les travaux de bachelor sont souvent rangés au fond d’un disque dur sitôt notre formation terminée. Et si nous profitions de l’expérience accumulée par les étudiantes et étudiants qui nous ont précédés?

Le travail de bachelor est un projet que tous les étudiants redoutent. Il peut signifier des choses très différentes pour eux: la fin des études, une opportunité de carrière ou même un fardeau. Pourtant, chacun doit passer par cette étape à la fin de ses études pour valider son savoir-faire. Bien qu’il soit obligatoire, beaucoup ne savent pas comment aborder ce travail et se posent une multitude de questions. Par quel bout commencer ? Comment choisir sa problématique ? Comment gérer son temps ?

Quatre diplômés de la Haute école de gestion nous ont partagé leur vécu en la matière. Leurs astuces et conseils pourraient aider nombre d’entre nous, étudiants non diplômés, à mieux aborder ce projet tant redouté pour la plupart.

Nos valeureux étudiants nous ont donc fait part de leurs choix, de la méthodologie utilisée, de petits conseils ou encore d’une anecdote. Même si les vidéos ne reflètent qu’une partie de l’interview mené, il fut très intéressant d’échanger avec eux sur leur ressenti avant et après. Il est très enrichissant mais également rassurant de partager toutes ces petites choses qui, pour celles et ceux qui ont déjà terminé ce travail, ne paraissent plus aussi terribles

Astuces intéressantes

Trois conseils principaux reviennent régulièrement. Le premier et pas des moindres : le temps. Eh oui, pour un travail de cette ampleur, la gestion du temps est primordiale et ce, même si certains ne s’en rendent pas compte et foncent tête baissée sans aucun échéancier et/ou calendrier. Un échéancier permet à l’étudiant de faire en sorte que les heures passées sur son travail de bachelor puissent être intégrées dans son emploi du temps souvent déjà très chargé.

Le deuxième n’est autre que la documentation. Il est essentiel de se documenter sur son sujet et être calé en la matière pour pouvoir appréhender l’écriture du travail et pour que celle-ci soit plus fluide.

Le dernier mais non moins important, est le choix du sujet. En effet, l’étudiant devra se plonger pendant des heures sur le sujet choisi. Il vaudrait donc mieux que celui-ci soit motivant et captivant pour que ce travail ne soit pas perçu comme une punition mais plutôt comme un approfondissement de la matière.

Et après ?

Une autre grande question se pose: à quoi peut bien servir ce travail ? Celui-ci peut, si l’étudiant fait en sorte de bien faire son travail, devenir une opportunité de carrière que ce soit dans l’entreprise au sein de laquelle il a été réalisé, ou alors en tant que carte de visite pour accompagner un CV. C’est aussi une occasion, en dehors des options, de se familiariser avec l’une des branches enseignées et de mieux la maîtriser.

Un excellent conseil pour toutes celles et ceux qui passeront par cette épreuve, c’est de faire de ce travail obligatoire une opportunité et non un fardeau à porter pendant huit mois ! C’est pourquoi il est important de bien y réfléchir avant de se lancer tête baissée.

Interessé-e ?

Vous recherchez une formation moderne, axée sur la pratique et renommée sur le marche de l'emploi ? Le Bachelor en économie d'entreprise à la HEG-FR vous permet d'intégrer divers secteurs à la fin des études.