Aller au contenu principal

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

L'actualité de la HEG-FR

Valorisation et financement du projet Supply Chain pour l’aide humanitaire

18 juin 2020

La HES-SO a accordé un financement à un projet HEG-FR dans le cadre de l’appel pilote pour incubation entrepreneuriale du programme Entrepreneuriat et technologies appropriées en partenariat avec les pays émergents de la Francophonie E&TA.

Le programme « Entrepreneuriat et technologies appropriées en partenariat avec les pays émergents de la Francophonie » est un programme de Ra&D du Rectorat de la HES-SO. Le projet financé « Implantation d’un système digital pour la gestion du supply chain pour l’aide humanitaire mis à disposition des ONG et des organismes de santé au Maroc » est mené sous la direction du professeur Maurizio Caon, responsable du Digital Business Center.

Le nouveau subside permettra de poursuivre la valorisation entrepreneuriale du projet SMSer, réalisé entre 2018 et 2019 sous la direction de la Haute école de gestion Fribourg en collaboration avec la Haute école d’ingénierie et d’architecture Fribourg et la Haute école de Santé Fribourg, ainsi que l’Université Saint Joseph de Beyrouth (Liban) en tant que partenaire étranger.  Le résultat de ce projet consiste en un système basé sur une technologie web qui permet d’utiliser tout appareil mobile (smartphone, tablette, laptop) pour la gestion et le suivi des médicaments. Le développement des interfaces web et des applications mobiles cross-platform permet d’être compatible avec la plupart des appareils mobiles existants. Ce système permet de gérer tout type de marchandise mais l’interface actuelle a été adaptée aux médicaments et le système a été testé à l’ICRC Weapon-wounded Trauma and Training Centre (WTTC) de Tripoli (Liban).

Depuis une quinzaine d’années, le Maroc connaît un flux migratoire régulier, essentiellement en provenance d’Afrique de l’Ouest. Depuis 2013, le Royaume a mis en place une stratégie d’accueil qui peine toutefois à couvrir le nombre d’arrivants. Une ONG se préoccupe de la santé de ces derniers, et a mis en place un système de suivi des migrants malades au plus près possible de leur quotidien. La chaine logistique mise en place satisfait certains besoins, mais l’organisation recherche des moyens plus efficaces pour couvrir des besoins sans cesse grandissants. La mise en œuvre d’un système numérique de supply chain permettrait de décupler l’efficacité de l’action.