Aller au contenu principal

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Albin de Miéville, diplômé du CAS en Entrepreneuriat social 2020

Intégrer la notion de durabilité et d’agilité

Economiste d’entreprise ES de formation, directeur de la Société des employés de commerce pour la Suisse romande jusqu’en janvier 2020, je suis actuellement directeur du Groupement pour l’apprentissage (GPA), association vaudoise de soutien aux apprentis, ainsi que responsable du centre des cours interentreprises au Centre Patronal.

Le choix du CAS en entrepreneuriat social est apparu comme une évidence en 2019, pour compléter un diplôme d’économiste d’entreprise obtenu 10 ans auparavant, acquérir de nouvelles compétences en lien avec les enjeux actuels pour les entreprises, ainsi que s’ouvrir à un nouveau réseau. J’ai notamment apprécié les riches échanges avec les participants d’horizons différents, ainsi qu’avec des formateurs spécialistes de leur domaine.

Cette formation offre une très bonne vue d’ensemble des réalités à prendre en compte dans la gestion d’entreprise aujourd’hui. Elle propose des outils concrets, que j’ai pu appliquer à mon environnement professionnel et qui permettent à mon sens à toute structure, indépendamment de son activité et de son histoire, d’intégrer la notion de durabilité et d’agilité dans son activité.

En tant que manager, j’attache beaucoup d’importance à la relation et à l’humain. Avec ce CAS, j’ai aujourd’hui plus de compétences et d’outils pour conjuguer, au quotidien, cette approche avec une vision entrepreneuriale.

Ce CAS permet à toute entreprise d’intégrer la notion de durabilité et d’agilité.

Albin de Miéville, diplômé du CAS en Entrepreneuriat social 2020