Aller au contenu principal

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Eric Décosterd, Responsable de la formation continue

Pourquoi suivre une formation postgrade?

Pourquoi suivre une formation postgrade?

Parce que l’avenir n’appartient pas à ceux qui savent, mais à ceux qui continuent d’apprendre. Face aux changements permanents de l’environnement, je pense que les candidats doivent surtout acquérir les compétences qui leur permettront d’appréhender ces changements suffisamment tôt et de les traduire efficacement dans l’entreprise. Le maître mot est «agilité». Un magnifique exemple nous est donné par la place de plus en plus grande que prend l’intelligence artificielle en général, et l’e-commerce en particulier. La formation postgrade doit s’assurer que les formations permettent aux participants de se propulser dans l’ère numérique.

Pourquoi les entreprises s’intéressent-elles à la formation postgrade?

La réponse est toujours la même. La formation est un levier important de la stratégie. L’entreprise doit organiser la montée en compétences de ses collaborateurs. Former les collaborateurs est devenu un enjeu stratégique, surtout pour les entreprises qui sont actives dans une branche en forte transformation. Dans mes contacts avec des directeurs RH, je constate qu’ils doivent répondre à des attentes grandissantes des unités opérationnelles alors que les ressources sont souvent limitées. Les entreprises sont de plus en plus dans ce que l’on appelle l’étape de professionnalisation. Les entreprises sont souvent placées devant le dilemme suivant: quand les affaires vont très bien, tout le monde doit être sur le pont et on a de la peine à dégager du temps à consacrer à la formation. Quand les affaires vont mal, ce sont les moyens financiers qui imposent des limites. Le mieux est d’être à contretemps!

Pourquoi choisir la HEG Fribourg?

Parce que la HEG Fribourg propose, depuis plusieurs années, des programmes de formation à caractère généraliste, ainsi que d’autres qui permettent de se spécialiser dans un domaine particulier. Les formations sont en général organisées en collaboration avec d’autres écoles ou avec des associations professionnelles reconnues. Les cours sont animés par des intervenants qui sont au bénéfice d’une solide expérience professionnelle et qui ont l’habitude d’enseigner à des adultes. Je recherche des professeurs qui ne viennent pas seulement dire comment il faut faire, mais qui viennent surtout dire comment ils font! En ce qui concerne notre EMBA, il est le seul en Suisse à se faire en trois langues (français, anglais et allemand). C’est un critère de sélection qui limite bien entendu le nombre de candidats susceptibles de participer mais qui nous assure par contre une certaine homogénéité des candidats qui ont tous la volonté de dépasser les limites de la francophonie.

Pourquoi favoriser l’approche multiculturelle?

Parce que le monde devient de plus en plus global. Or dans un contexte interculturel, international ou même interrégional, les responsables ont de plus en plus à gérer la diversité d’une équipe multiculturelle. Il est important que les participants aux formations prennent conscience des différences culturelles et de leurs impacts sur les pratiques managériales. Nous joignons les actes à la parole, en intégrant des étudiants étrangers dans notre EMBA et en organisant chaque année un voyage d’étude en Chine.

Former les collaborateurs est devenu un enjeu stratégique, surtout pour les entreprises qui sont actives dans une branche en forte transformation.

Eric Décosterd, Responsable de la formation continue