Aller au contenu principal

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Certificats d'études avancées (CAS)

CAS Gestion d'entreprise

Intervenants externes

Marie-José Auderset

Marie-José Auderset est codirectrice de Microplume sàrl. Elle est chargée de cours Communication à la Haute École d’Ingénieurs et d’Architectes de Fribourg. Elle anime des formations à la communication – prise de parole en public, médiatraining et écriture efficace notamment. Elle anime des sessions de formation à la CUSO, Conférence Universitaire de Suisse Occidentale, notamment les cours « Présenter sa thèse devant le public » et « Ma thèse en 180 secondes ». Elle collabore avec des entreprises et des institutions, pour leur communication globale, pour la rédaction de textes, rapports annuels notamment, et pour l’élaboration et la rédaction de sites internet. Elle conçoit des expositions, des événements et autres réalisations (performances, portes ouvertes, audioguides, films vidéo) qui mettent en valeur des institutions et leurs collaborateurs.
Ayant travaillé durant 18 ans à RTS – Radio, Marie-José Auderset a toujours montré un vif intérêt dans la transmission d’informations spécialisées à destination du grand public, notamment la vulgarisation scientifique et sociétale. C’est dans ce cadre qu’elle a publié une vingtaine d’ouvrages pour la jeunesse et pour adultes, notamment « Adolescence », « Les drogues, un piège », « L’ado en famille », aux éditions De La Martinière, « Moi, je viens d’où ? » (avec Albert Jacquard), aux éditions du Seuil, « Brûlures profondes » aux éditions Favre.

Jacques Cherix

Après une formation en gestion d’entreprise à l’université de Lausanne, Jacques Cherix a eu l’occasion de passer par différentes activités, allant du marketing à la finance en passant par les achats et même la domiciliation d’entreprises. Il a ensuite rejoint le groupe Ciba-Geigy dans les ressources humaines. En 1997, lors de la fusion entre Sandoz et Ciba-Geigy (Novartis), il participe à la création d’une société de services appelée à fournir à Novartis des prestations spécialisées. L’entreprise s’appelle Cimo et elle compte aujourd’hui quelque 400 collaborateurs auxquels s’ajoutent 200 apprentis. La mise en place de l’organisation et des ressources humaines ont été un premier défi. La responsabilité du projet d’introduction de SAP pour tous les modules dont avait besoin Cimo a constitué un autre challenge de poids. Aujourd’hui, il est membre de la direction, responsable d’un département de services dits non-techniques (RH, communication, centre de formation, service médical, services divers). Avec comme objectif de positionner le collaborateur en tant que principal avantage compétitif pour la société et les RH comme véritable partenaire stratégique, il a participé à divers développements durant ses dernières années.

Eric Décosterd

Après des études de droit et de sciences politiques à l’Université de Lausanne et quelques missions pour le CICR, Eric Décosterd a rejoint le groupe CIBA-Geigy à Bâle. Il a occupé différentes fonctions nationales et internationales dans le domaine du marketing, en Afrique, en France et en Suisse. Au moment de la fusion Novartis, il entre au comité de direction mondial de Novartis Consumer Health. En 2000, il saisit l’opportunité de passer de l’économie au milieu académique en reprenant le poste de Professeur de Marketing et stratégie à la HEG Fribourg. Il met également sur pied l’Executive MBA en trois langues, qui devient rapidement la référence en Suisse. A côté du EMBA, Eric Décosterd a mis en place différents programmes de formation postgrade sous forme CAS (Certificate of Advanced Studies) : CAS en gestion d’entreprise, en gestion de projet, en supply chain management, en communication institutionnelle, en rédaction stratégique, dans lesquels il intervient régulièrement. Tous ces programmes sont caractérisés par une orientation très pratiques et par une prise en considération de l’aspect multiculturel.

Jacques Fleurat

C’est en dirigeant des PMI indépendantes et parfois filiales de grands groupes que Jacques Fleurat a construit sa représentation pragmatique et variée de la stratégie d’entreprise. Passionné par la micro-économie il approfondira sa connaissance des concepts modèles et outils de la stratégie en suivant les cours de Grenoble Ecole de Management puis du Programme Doctoral de Gestion de l’EM Lyon. Aimant découvrir de nouveaux secteurs et de nouveau business models il est passé de l’industrie du bois à l’électronique et du service à l’agroalimentaire généralement dans des entreprises fortement exportatrices. Il concilie une vie d’entrepreneur avec quelques interventions de conseil auprès de dirigeants d’entreprises et quelques animations de formations notamment pour Grenoble Ecole de Management et pour l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées.

Philippe Laurent

Conjointement à des études d’économie et de management de la technologie aux universités de St-Gall (Doctorat), Lausanne (Master Postgrade EPFL + EMBA HEC), Austin (Entrepreneurship Program, Texas) et Genève (Etudes spécialisées Asie), Philippe Laurent a travaillé pendant près de vingt ans dans des groupes internationaux actifs dans le domaine des produits de luxe (métaux précieux, bijouterie, horlogerie, marques de prestige). Il a occupé différentes fonctions nationales et internationales dans le domaine de la vente, du marketing, ainsi que la direction opérationnelle de centres de profits et de filiales en Asie, en Italie, en France et en Suisse. En 2004, et après la direction d’un institut de formation pour adultes depuis 1998, il saisit l’opportunité de passer de l’économie au milieu académique en reprenant le poste de Professeur d’Organisation et de Ressources Humaines à la HEG ARC à Neuchâtel. Il y mène un important projet de recherche sur l’inter-culturalité et co-organise également un Master en Gestion des Organisations et Développement du Capital Humain. Après un passage à la DG en tant que coordinateur des formations, il quitte un temps la branche pour devenir CEO d’une start-up en forte croissance et revient vers l’éducation comme Doyen exécutif depuis 2012.

André Mudry

Avec une Licence ès sciences commerciales et économiques, obtenu à l’Université de Lausanne, il rejoint le groupe CIBA à Bâle. Dans la « tourmente » de la fusion entre CIBA et Geigy, André Mudry a l’opportunité d’écrire sa thèse de Doctorat, sur un sujet novateur pour l’époque : la gestion en mode Projet des activités de Recherche et Développement. Il a occupé diverses fonctions, essentiellement en Suisse, dans les domaines de la Supply Chain, des Achats, des Finances et du Marketing. En 1986 il rejoint la Direction de la Division CIBA Vision à Bülach comme responsable mondial opérationnel des médicaments ophtalmologiques. En 1992 il prend la responsabilité d’une dizaine de marchés européens au sein de la société Zyma pour finalement rejoindre Novartis Consumer Health suite à la fusion avec Sandoz.
Il a mis en place récemment la nouvelle formation (CAS) en Supply Chain Management et il a réactualisé la formation en Gestion de Projet. Il intervient régulièrement dans ces deux formations, ainsi qu’en EMBA et Gestion d’Entreprise pour les modules Comptabilité/Finance.

Bart Norré

Bart Norré studied political sciences, philosophy and sociology of communication at the Katholieke Universiteit Leuven (Belgium), recently completed by the certificate of the Oxford Blockchain Strategy Program.
2003 he founded TM Tandem Marketing which provides marketing and strategy services including Neuromarketing to SMB's as well as large corporations.

Bart is a pioneer member of the NMSBA (NeuroMarketing Science and Business Association) and published with Peter Steidl the book "Brand Vision Archetypes, créer des marques qui font du sense".
Bart is Associate Professor at the School of Management of Fribourg where he teaches Neuromarketing, Strategic Management and International Management. Bart has been teaching at the EPFL and has teaching mandates at the School of Management Genève and the University of Applied Sciences in Lausanne.

Olivier Rappaz

Après une licence ès sciences politiques de l’Université de Lausanne et un début de carrière comme journaliste à la Correspondance politique suisse à Berne, Olivier Rappaz a intégré le monde des relations publiques. Il a exercé ses activités de conseils en communication institutionnelle d’abord en intégré pendant huit ans à l’Etat-major de la Banque Cantonale Vaudoise. Il y a plus de vingts ans, il a bifurqué dans le conseil externe et créé en 2002 son propre bureau : Cadence Conseils à Lausanne, actif dans la stratégie, la gestion de crise, les relations médias et le rédactionnel. Olivier Rappaz a œuvré de nombreuses années au sein de la direction du spri (Institut Suisse de Relations Publiques). Actuellement, il dirige deux cours postgrades de la Haute école de gestion de Fribourg : le DAS en Management de la communication et le CAS en Rédaction stratégique. Parallèlement, il assume notamment des charges de cours en management de la communication pour l’Executive MBA, le CAS Gestion d’entreprise (HEG Fribourg), le MAS en gestion des institutions de santé (Uni Genève) et le diplôme fédéral de directeur/trice d'EMS (HévivA). Son enseignement est centré sur la capacité à réfléchir juste pour délivrer les bonnes solutions en communication, une discipline hors du champ des sciences exactes.

Simon Schnyder

Simon Schnyder a suivi des études en sciences économiques à l’Université de Fribourg jusqu’à l’obtention d’un diplôme de doctorat (Dr rer. pol.) en 2011. Il est également titulaire d’un diplôme de doctorat en économie de l’Université de Rennes. Spécialisé dans les domaines de l’économie publique et des finances publiques, il a mené des activités de recherche à l’Université de Lausanne puis à l’Université de Lorraine, où il a été enseignant-chercheur jusqu’en 2014. Il a ensuite travaillé sur la problématique du coût des traitements hospitaliers auprès du Surveillant des prix. Il a rejoint en 2015 le Département fédéral des finances. Au sein de la Division Economie et statistique fiscale de l’Administration fédérale des contributions il travaille à l’élaboration des bases de décision pour la définition de la politique fiscale de la Confédération. Il est dans ce cadre régulièrement engagé comme expert pour les questions économiques dans les dossiers touchant à la politique fiscale et fait partie de la délégation suisse dans un groupe de travail de l’OCDE lié au projet BEPS. Il intervient dans les programmes d’EMBA et de CAS en gestion d’entreprise et en gestion de projet de la HEG Fribourg, et est également chargé de cours dans le cadre du Bachelor en économie et management de la Formation universitaire à distance suisse.