Aller au contenu principal

Certificats d'études avancées (CAS)

CAS Gestion d'entreprise

Intervenantes et intervenants

Marie-José Auderset

Marie-José Auderset est codirectrice de Microplume sàrl. Elle est chargée de cours Communication à la Haute École d’Ingénieurs et d’Architectes de Fribourg. Elle anime des formations à la communication – prise de parole en public, médiatraining et écriture efficace notamment. Elle anime des sessions de formation à la CUSO, Conférence Universitaire de Suisse Occidentale, notamment les cours « Présenter sa thèse devant le public » et « Ma thèse en 180 secondes ». Elle collabore avec des entreprises et des institutions, pour leur communication globale, pour la rédaction de textes, rapports annuels notamment, et pour l’élaboration et la rédaction de sites internet. Elle conçoit des expositions, des événements et autres réalisations (performances, portes ouvertes, audioguides, films vidéo) qui mettent en valeur des institutions et leurs collaborateurs.
Ayant travaillé durant 18 ans à RTS – Radio, Marie-José Auderset a toujours montré un vif intérêt dans la transmission d’informations spécialisées à destination du grand public, notamment la vulgarisation scientifique et sociétale. C’est dans ce cadre qu’elle a publié une vingtaine d’ouvrages pour la jeunesse et pour adultes, notamment « Adolescence », « Les drogues, un piège », « L’ado en famille », aux éditions De La Martinière, « Moi, je viens d’où ? » (avec Albert Jacquard), aux éditions du Seuil, « Brûlures profondes » aux éditions Favre.

Jacques Cherix

Après une formation en gestion d’entreprise à l’université de Lausanne, Jacques Cherix a eu l’occasion de passer par différentes activités, allant du marketing à la finance en passant par les achats et même la domiciliation d’entreprises. Il a ensuite rejoint le groupe Ciba-Geigy dans les ressources humaines. En 1997, lors de la fusion entre Sandoz et Ciba-Geigy (Novartis), il participe à la création d’une société de services appelée à fournir à Novartis des prestations spécialisées. L’entreprise s’appelle Cimo et elle compte aujourd’hui quelque 400 collaborateurs auxquels s’ajoutent 200 apprentis. La mise en place de l’organisation et des ressources humaines ont été un premier défi. La responsabilité du projet d’introduction de SAP pour tous les modules dont avait besoin Cimo a constitué un autre challenge de poids. Aujourd’hui, il est membre de la direction, responsable d’un département de services dits non-techniques (RH, communication, centre de formation, service médical, services divers). Avec comme objectif de positionner le collaborateur en tant que principal avantage compétitif pour la société et les RH comme véritable partenaire stratégique, il a participé à divers développements durant ses dernières années.

Eric Décosterd

Après des études de droit et de sciences politiques à l’Université de Lausanne et quelques missions pour le CICR, Eric Décosterd a rejoint le groupe CIBA-Geigy à Bâle. Basé à Abidjan, il a eu l’occasion de diriger pendant quelques années les opérations de ce grand groupe pharmaceutique. Sa responsabilité englobait les 13 pays d’Afrique subsaharienne francophone. Après un passage à Paris il reprend depuis Bâle une responsabilité globale pour le marketing. Au moment de la fusion Novartis, il entre au comité de direction mondial de Novartis Consumer Health. En 2000, il saisit l’opportunité de passer de l’économie au milieu académique en reprenant le poste de Professeur de Marketing et stratégie à la HEG Fribourg. Il met également sur pied l’Executive MBA en trois langues, qui devient rapidement la référence en Suisse. A côté du EMBA, Eric Décosterd a mis en place différents programmes de formation postgrade sous forme CAS (Certificate of Advanced Studies) : CAS en gestion d’entreprise, en gestion de projet, en supply chain management, en communication institutionnelle, en rédaction stratégique, dans lesquels il intervient régulièrement. Tous ces programmes sont caractérisés par une orientation très pratiques et par une prise en considération de l’aspect multiculturel.

Magali Dubois

Transmettre, communiquer, vulgariser : de puissants moteurs qui alimentent ma vie professionnelle depuis plus de 25 ans. Je débute à l’Académie suisse des sciences humaines et sociales et au Service de communication de l’Université de Neuchâtel. Premières expériences de rédaction, publishing et relations médias. Pour suivre, une étape de 13 ans au Bureau de prévention des accidents. J’y élargis ma palette dans le domaine de la communication institutionnelle et assume des responsabilités managériales. Puis, cap sur la section fribourgeoise de l’Association Lire et Ecrire que je dirige durant 4 ans. Au programme : recherche de fonds, collaborations étroites avec l’Etat et les institutions partenaires, défense des intérêts du public de l’Association.

Cheffe de mandats chez RADAR RP depuis 2021, je m’adonne désormais à la vulgarisation et à la communication en science et en santé. Parallèlement, la Haute école de gestion de Fribourg m’a confié de bien belles missions : celle de diriger le CAS en Rédaction stratégique et d’intervenir, en tant que chargée de cours et experte des travaux de diplôme, dans le DAS de Management de la communication et le CAS de Gestion d’entreprise.

Jacques Fleurat

C’est en dirigeant des PMI indépendantes et parfois filiales de grands groupes que Jacques Fleurat a construit sa représentation pragmatique et variée de la stratégie d’entreprise. Passionné par la micro-économie il approfondira sa connaissance des concepts modèles et outils de la stratégie en suivant les cours de Grenoble Ecole de Management puis du Programme Doctoral de Gestion de l’EM Lyon. Aimant découvrir de nouveaux secteurs et de nouveau business models il est passé de l’industrie du bois à l’électronique et du service à l’agroalimentaire généralement dans des entreprises fortement exportatrices. Il concilie une vie d’entrepreneur avec quelques interventions de conseil auprès de dirigeants d’entreprises et quelques animations de formations notamment pour Grenoble Ecole de Management et pour l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées.

Philippe Laurent

Conjointement à des études d’économie et de management de la technologie aux universités de St-Gall (Doctorat), Lausanne (Master Postgrade EPFL + EMBA HEC), Austin (Entrepreneurship Program, Texas) et Genève (Etudes spécialisées Asie), Philippe Laurent a travaillé pendant près de vingt ans dans des groupes internationaux actifs dans le domaine des produits de luxe (métaux précieux, bijouterie, horlogerie, marques de prestige). Il a occupé différentes fonctions nationales et internationales dans le domaine de la vente, du marketing, ainsi que la direction opérationnelle de centres de profits et de filiales en Asie, en Italie, en France et en Suisse. En 2004, et après la direction d’un institut de formation pour adultes depuis 1998, il saisit l’opportunité de passer de l’économie au milieu académique en reprenant le poste de Professeur d’Organisation et de Ressources Humaines à la HEG ARC à Neuchâtel. Il y mène un important projet de recherche sur l’inter-culturalité et co-organise également un Master en Gestion des Organisations et Développement du Capital Humain. Après un passage à la DG en tant que coordinateur des formations, il quitte un temps la branche pour devenir CEO d’une start-up en forte croissance et revient vers l’éducation comme Doyen exécutif depuis 2012.

Jonathan Massonnet

Jonathan Massonnet est conseiller économique à la Direction de l’économie, de l’emploi et de la formation professionnelle (DEEF) de l’Etat de Fribourg. Titulaire d’un doctorat en sciences économiques et d’un DAS en technologie de l’éducation, il est également enseignant en macroéconomie et en économie monétaire à la HEG de Genève, à la HEG-Arc et à l’Université de Paris Cité. Récompensé par le prix Vigener de l’Université de Fribourg, ses travaux de recherche portent sur les théories monétaires et la macroéconomie financière, qu’il appréhende à travers le concept du circuit monétaire. Il a par ailleurs travaillé dans l’audit bancaire et dans le contrôle de gestion hospitalier, puis a été membre de l’Etat-major de crise Covid-19 de l’Etat de Neuchâtel.

André Mudry

Avec une Licence ès sciences commerciales et économiques, obtenu à l’Université de Lausanne, il rejoint le groupe CIBA à Bâle. Dans la « tourmente » de la fusion entre CIBA et Geigy, André Mudry a l’opportunité d’écrire sa thèse de Doctorat, sur un sujet novateur pour l’époque : la gestion en mode Projet des activités de Recherche et Développement. Il a occupé diverses fonctions, essentiellement en Suisse, dans les domaines de la Supply Chain, des Achats, des Finances et du Marketing. En 1986 il rejoint la Direction de la Division CIBA Vision à Bülach comme responsable mondial opérationnel des médicaments ophtalmologiques. En 1992 il prend la responsabilité d’une dizaine de marchés européens au sein de la société Zyma pour finalement rejoindre Novartis Consumer Health suite à la fusion avec Sandoz.
Il a mis en place récemment la nouvelle formation (CAS) en Supply Chain Management et il a réactualisé la formation en Gestion de Projet. Il intervient régulièrement dans ces deux formations, ainsi qu’en EMBA et Gestion d’Entreprise pour les modules Comptabilité/Finance.

Sandra Schweighauser

Sandra Schweighauser, de nationalité Suisse, est passionnée de nouvelles technologies disruptives et de Science, et plus particulièrement comment ces innovations peuvent avoir un impact durable et contribuer à donner du sens à nos vies et notre lifestyle. Sa grande expérience pratique au sein de multinationales leaders dans leurs marchés (Nestlé, Knorr, L’Oréal, Novartis Consumer Health, DuPont de Nemours, Galderma/Nestlé Skin Health), pour des PME et start-ups lui a permis de contribuer au succès de ces entreprises dans les domaines d’activités suivants: recherche biomedicale, nutrition fonctionnelle et médicale, dermo-cosmétique, solutions de soins anti-âge (médecine esthétique, chirurgie esthétique), nutraceutiques, santé digitale et outils de diagnostiques faisant appel à l’intelligence artificielle, solutions & systèmes de matériaux high tech.
Un Master of Sciences en Economie d’Entreprise & Marketing de l’Université de Genève (1989), des certifications en Management avec une exposition internationale, un Executive MBA de l’IMD (2004), un CAS en Management of Lifesciences, Medtech and Pharma ventures de l’EPFL in Lausanne (2011) lui ont donné un solide background académique. En plus d’une certification en amélioration continue des processus 6 sigma, elle a récemment obtenu la certification PMP, Project Management Professional, du PMI (2016) ainsi que la certification PROSCI en Change Management (2021).