To the main content

Certificate of Advanced Studies (CAS)

Rédaction stratégique en communication

Lecturers

Samuel Frank Blunier

Samuel Frank Blunier a très tôt baigné dans le milieu des agences de publicité. Enfant, c’est très souvent qu’il accompagnait son père, le dimanche, dans les labyrinthes de la grande agence lausannoise et internationale : BEP-Publicis Conseil. Entre 19 ans et 25 ans, Sam publie simultanément deux recueils de poèmes en France et sous contrat pour plusieurs disques rock avec la multinationale Pathé-EMI à Paris. Pour gagner sa vie, il travaille comme rédacteur publicitaire indépendant pour plusieurs agences en Suisse avant de co-fonder avec sa femme l’agence Sabina Advertising qu’il dirige depuis 2000. Il est titulaire de brevets fédéraux en communication et marketing et enseigne également dans la formation de Spécialiste en relations publiques (SPRI). Samuel F. Blunier est aussi responsable de la branche « gestion de projet et réalisation publicitaire » pour Polycom, école de communication à Lausanne et Genève. Il a été intervenant à l’Université de Neuchâtel entre 2004 et 2014 et est aussi chargé de cours pour le compte de la formation CAS Rédaction stratégique en communication

Corinne Druey

Titulaire du brevet fédéral de Spécialiste en relations publiques, Corinne Druey exerce la profession de conseillère en relations publiques à un niveau directorial depuis 1995. Elle a repris la société Syntagme Lausanne Sàrl en 1996 et a considérablement diversifié la clientèle de l’agence. Outre ses mandats auprès de PME et d’associations professionnelles régionales, Corinne Druey s’est spécialisée dans la gestion et l’organisation de services de presse de manifestations sportives (équitation, cyclisme, course à pied, etc.) et culturelles (musique classique, festival, musée, etc.). La rédaction de communiqués de presse et de dossiers de presse représente d’ailleurs une part importante et régulière de son travail d’attachée de presse. Depuis 2006, elle enseigne ponctuellement au SPRI, dans le cadre de la formation de Spécialistes en relations publiques, ainsi qu’au SAWI. Elle fait également partie du comité pédagogique de l’école Polycom, à Lausanne, ainsi que de la Commission d’examens de pr suisse.

Magali Dubois

Titulaire d'une licence en lettres de l'Université de Lausanne, Magali Dubois a fait ses premières armes dans les relations publiques à l'Académie suisse des sciences humaines et sociales, à Berne. En 2000, elle a été nommée responsable adjointe au Service de presse et communication de l'Université de Neuchâtel, où elle s'est spécialisée dans le rédactionnel et les relations médias. En 2003, elle a rejoint le bpa – Bureau de prévention des accidents où elle a été tour à tour porte-parole pour la Suisse romande et le Tessin (2003 – 2006), responsable des publications (2006 – 2010) et déléguée du bpa pour la Suisse romande (2011 – ). L'exercice de ces fonctions lui a permis de se forger un solide savoir-faire dans un environnement bilingue français – allemand, en particulier dans le domaine des réflexions stratégiques de communication, des relations médias, de l'édition institutionnelle, du lobbying et du management des réseaux de partenaires. Former, transmettre, transformer… Magali Dubois est passionnée par la rencontre, l'échange et le dialogue avec ses publics dans toute leur diversité. Praticienne en Programmation Neuro-Linguistique (PNL), elle est diplômée en formation d'adultes FSEA et formatrice auprès de l'Association Lire et Ecrire. Pour le compte de la HEG, elle intervient dans le CAS Corporate Communication et dans le CAS de rédaction stratégique.

Jean‐Blaise Held

Jean‐Blaise Held dirige, avec Marie‐José Auderset, MicroPlume, le savoir‐informer sàrl. Cette microentreprise déploie diverses activités : formation à la communication ‐ prise de parole en public, médiatraining et écriture efficace notamment ‐ création de textes et communication globale. Jean‐Blaise Held est en outre chargé de cours au Département des sciences de la communication et des médias de l’Université de Fribourg où il enseigne l’introduction aux relations publiques, l’écriture web, et la communication stratégique. Par ailleurs, il est aussi chargé de cours à la Haute école d’ingénieurs et d’architectes de Fribourg. Jean‐Blaise Held a été rédacteur en chef des Cahiers protestants, revue bimestrielle de réflexion, durant 4 ans. Ancien journaliste à la Radio romande pendant plus de vingt ans, il est coauteur de plusieurs livres, notamment «Vivre à 16 ans», «Adolescence», «Les drogues, un piège», éditions de La Martinière, Paris.

Xavier Pilloud

Xavier Pilloud a travaillé durant huit ans comme journaliste, pour la presse écrite et la radio. Il s’est orienté dans le domaine des relations publiques en 2008, intégrant de nombreux projets comme rédacteur francophone et traducteur. Il a fondé l’agence bilingue VIRTÙ Public Affairs AG en 2013, à Berne et à Fribourg.
Il se consacre aujourd’hui au conseil stratégique, principalement dans les domaines de la communication institutionnelle, de la communication scientifique et de la communication politique.

Emilie Pralong

Durant cinq années, de 2007 à 2012, Emilie Pralong a côtoyé de près l’actualité scientifique, neuroscientifique en particulier, au Brain Mind Institute de l'EPFL. Évoluer au centre du fourmillement scientifique et technologique de l’Arc lémanique fut passionnant et à l’heure de rejoindre l’agence de relations publiques Cadence Conseils en 2012 en tant que chargée puis cheffe de mandats, elle a emporté dans son ADN l’envie de valoriser des projets porteurs de sens dans le domaine de la santé.
Aujourd’hui, elle concentre sa mission sur la popularisation des recherches scientifiques et des activités des actrices et acteurs de la santé. Emilie Pralong est titulaire d’un Brevet fédéral de spécialiste en relations publiques et d’un diplôme SAWI de spécialiste en médias sociaux et communauté en ligne. Elle a en outre validé ses compétences en rédaction avec un certificat de rédactrice en communication stratégique en 2012 alors sous l’égide de l’Institut suisse des relations publiques. Après sept ans d’expérience au sein de l’agence RP Cadence Conseils à Lausanne, elle a fondé sa propre entité, Radar RP.

Olivier Rappaz

Après une licence ès sciences politiques de l’Université de Lausanne et un début de carrière comme journaliste à la Correspondance politique suisse à Berne, Olivier Rappaz a intégré il y a une trentaine d’années le monde des relations publiques. Il a exercé ses activités de conseils en communication institutionnelle d’abord en intégré pendant huit ans à l’Etat-major de la Banque Cantonale Vaudoise. En 1998, il a bifurqué dans le conseil externe et créé en 2002 son propre bureau : Cadence Conseils à Lausanne, actif dans la stratégie, la gestion de crise, les relations médias et le rédactionnel. Olivier Rappaz a œuvré de nombreuses années au sein de la direction du spri (Institut Suisse de Relations Publiques). Actuellement, il dirige deux cours postgrades de la Haute école de gestion de Fribourg : le DAS en Management de la communication et le CAS en rédaction stratégique. Parallèlement, il assume notamment des charges de cours en management de la communication pour l’Executive MBA et le CAS Gestion d’entreprise (HEG Fribourg), ainsi que dans le MAS en gestion des institutions de santé (Unige) et le diplôme fédéral de directeur-trice d’institutions psycho- et médico-sociales (HevivA). Son enseignement est centré sur la capacité à réfléchir juste pour délivrer les bonnes solutions en communication, une discipline hors du champ des sciences exactes.

François Rhême

Conseiller en Marketing et directeur de création depuis 2013, François Rhême est titulaire du diplôme SAWI ainsi que du brevet fédéral de Spécialiste en Marketing. Issu du milieu des agences de publicité depuis 1996, il a vu évoluer les métiers de la création graphique et de la communication et a suivi leurs développements vers le monde digital. En plus de la gestion des mandats de son agence Frank® - Agence de publicité et communication bilingue Fribourg, François Rhême est également enseignant à l'eikon (école professionnelle de multimédia).
Convaincu par la nécessité de savoir constamment s’adapter à l’évolution du marché, il a terminé en 2017 une formation de Spécialiste en médias sociaux auprès du SAWI. Depuis 2018, il est également certifié Google Partner pour la configuration de campagnes SEA (Search, Display, Shopping, Youtube).

Anne-Laure Roudaut

Titulaire d’une Licence en histoire et d’un Mastère en sciences politiques européennes, Anne-Laure Roudaut est au bénéfice d’une expérience de 19 ans dans les domaines de la gestion de projet, de la communication et des relations publiques. Durant 15 ans, elle a piloté des projets et géré la communication, les projets web et l’événementiel d’une association active dans les relations transfrontalières. Elle y a également appris l’art de parler en public, en animant de nombreux évènements et conférences. En parallèle, elle a intégré l’équipe de la Tribune de Genève en tant que rédactrice pour le site Signé Genève. Depuis 2017, elle a rejoint le Service des médias et des relations publiques des Hôpitaux universitaires de Genève. Ses domaines d’expertise sont la communication interne et externe, les relations publiques et la communication de crise.

Hervé Vernet

Moult années d’un seul et unique mariage sans la moindre petite velléité d’éloignement d’aucune des deux parties signalent à coup sûr un désir approfondi de communication –désir réciproque, évidemment . D’où – peut-être ? allez savoir ? - ma spécialité ! Vous le soupçonniez, la communication c’est du savoir-faire agi par du savoir-être. Au fond, la Communication mériterait amplement sa majuscule puisqu’elle ajoute à nos vies des brassées de bonheur. Titulaire d’une licence (Sciences de l’éducation) et de deux masters (Lettres modernes et Linguistique), professeur en Communication et Méthodologie ä la Haute Ecole d’ingénierie et de Gestion du canton de Vaud, j’ai exercé parallèlement auprès des entreprises (obtenir, dans le service sinistres d’une assurance, un taux de satisfaction clientèle supérieur à 90 % // apprendre à des ingénieurs à écrire des rapports ayant quelque espoir d’être lus par des dirigeants orientés marketing // accompagner des cadres dans la préparation d’interventions publiques délicates // soutenir des start-up et des ONG par du pro bono,…). Je me trouve maintenant - retraite advenue - à travailler en entreprise à raison de 20%. Quel rêve ! Me direz-vous ? Pas vraiment puisque l’enseignement me passionne et me possède, que je sévis donc toujours dans des CAS et des entreprises : la Com, c’est intéressant.