To the main content

CAS en rédaction stratégique

Une communication écrite en français de qualité

Chaque langue possède ses propres particularités. Ainsi, la traduction pure n’est pas toujours suffisante pour décliner une communication institutionnelle sur tous les plans au niveau national. Au cours de ce CAS en rédaction stratégique, j’ai aimé me replonger sur la syntaxe, jouer avec la diversité des champs lexicaux, traverser à nouveau tous les aspects linguistiques et me rendre compte de leur effet sur la communication.

Les intervenant·e·s partagent leur expérience avec une belle disponibilité et sont volontiers à l’écoute pour donner des précisions et des compléments après leur retour sur nos travaux pratiques. Ils représentent une large palette des domaines de la communication et viennent d’univers professionnels variés. Cela constitue la richesse des échanges. La dynamique de groupe, d’abord en présentiel puis en ligne, a également apporté une grande plus-value à la formation. S’il est autant de textes possibles que de personnalités, prendre connaissance des écrits des autres est utile pour progresser.   

Auparavant rédactrice pour un magazine associatif dans le domaine du handicap, j’ai pu valider certaines de mes compétences tout comme en développer d’autres. À l’heure de changer d’emploi, la valeur de cette récente formation continue a joué en ma faveur. Aujourd’hui, j’applique au quotidien les acquis de la formation, notamment dans le domaine de la rédaction web pour la plateforme orientation.ch. Je pense tous les jours au choix des verbes, au bon ton à utiliser dans toutes les langues nationales, à ma cible. C’est essentiel.

La qualité de la communication écrite en français est un réel avantage pour la Suisse