La Roumanie future silicon valley ?

LA ROUMANIE FUTURE SILICON VALLEY ?

 

The Role of Venture Capital to Support Entrepreneurship

 

L'Europe fait face à une crise économique et politique. Cette situation a un impact direct sur la Roumanie. Les investisseurs en capital-risque et les financements étrangers diminuent tant aux niveaux institutionnels que privés. L’objectif de cette recherche menée par la Haute école de gestion Fribourg et le Fond National Suisse de la Recherche est de déterminer les caractéristiques qui sont propres aux entrepreneurs roumains. Par ce biais, ce projet helvético-roumain met en perspective les éléments nécessaires pour encourager l’esprit d’innovation et d’investissement (capital risque).

 

L’environnement entrepreneurial en Roumanie

Les premières investigations se sont portées sur une étude comparative des comportements entrepreneuriaux roumains, suisses et français. Il en ressort que les Roumains préfèrent « être des dirigeants » et de disposer d’une autorité totale pour prendre les décisions. L’enquête a également relevé que ces chefs d’entreprise sont moins enclins à mener et à influencer leur entourage professionnel tel que leurs partenaires et employés. Contrairement aux entrepreneurs suisses et français, les Roumains considèrent que s’ils ne possèdent pas un bon capital de départ, il n’est pas bon d’entreprendre. Ces derniers déclarent également une volonté entrepreneuriale de construire un produit qui sera reconnu au sein de la sphère publique. Pour terminer, ils se disent plus fragiles  au burnout – mauvaise gestion du stress et des situations difficiles – que leurs collègues français et suisses. Ces résultats indiquent donc que la performance entrepreneuriale en Roumanie est étroitement liée à la qualité et à l’intensité des motivations sociales et individuelles.  

 

Encourager l’esprit d’innovation et d’investissement

Des données précises sur l’écosystème et sur le potentiel de développement en Roumanie ont déjà fait l’objet de nombreuses études. De même que les lacunes dans les infrastructures et dans l'accès au financement ont été soulevé multiples fois comme étant les faiblesses que la Roumanie doit surmonter. Les chercheurs du présent projet  apportent un éclairage nouveau sur ces données. Pour eux, la Roumanie a besoin d’un vrai  « coup d’envoi entrepreneurial » - cultural entrepreneurial kickoff.  Le team helvético-roumain de ce projet (IZERZ0_142306/1),  financé par le FNS et UEFISCDI a développé des modules de formation pour les entrepreneurs roumains. L’objectif étant d’accroitre leurs compétences en matière d’entrepreneuriat (gestion de projet, leadership, financements, etc.). Cette étude vise également à développer un indicateur – une sorte de baromètre – servant à mesurer les différences régionales en matière d’investissement. Cet indicateur pourrait servir d'instrument pour les décideurs politiques et pour les investisseurs. 


 

 

Foto.JPG

 


 

 

              gcghgvghvvggg

Haute école de gestion | Ch. du Musée 4 | 1700 Fribourg | T : +41 26 429 63 70 | F : +41 26 429 63 75 | heg-fr@hefr.ch | www.heg-fr.ch
© copyright 2014 | design by ASPHALTE-DESIGN